Mon, ton, son…

« C’est MON livre! » Comment tu dis, ça, en arabe?

Bah, c’est pas chinois… Pour exprimer les déterminants démonstratifs en arabe, on ajoute un petit suffixe au nom. Bon, comme une image vaut souvent mieux qu’un long discours, voici un petit tableau récapitulatif des possessifs (en regard des pronoms personnels, pour plus de facilité).

NB: On utilise en arabe ces possessifs comme pronoms également. Pour en savoir plus sur cet usage, il faudra revenir car je n’en sais pas plus que vous pour l’instant. À suivre…

Pour télécharger le tableau au format pdf, un petit clic ici.

Deux petits exemples (quand même…):

  • un ami mon ami notre ami
  • une amie mon amie …  notre amie

Comme promis, c’est pas la mer à boire, on a simplement « collé » le possessif à la fin du nom.

Un petit détail à ne pas négliger cependant… Regarde bien! Dans le cas de « notre » (ami/amie), on a ajouté un damma sur la dernière lettre, , avant d’attacher le pronom.

Conclusion: Si le possessif commence par une consonne (tous sauf « mon »), j’ajoute un damma sur la dernière consonne du nom auquel il est attaché (j’imagine que c’est juste une question d’euphonie, que quelqu’un me corrige si je me trompe).

Maintenant, étudie! ;)

Yallah!

Publicités

Un commentaire sur “Mon, ton, son…

  1. Bonjour, en fait, la raison pour laquelle il y a un damma sur le « tà » de « notre amie » est parce que le mot est au nominatif. S’il était au cas direct, il y aurait un fatha et au cas indirect, un qasra…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s