Pourquoi je préfère l’arabe au malgache…

Voici venu le temps… ♫ ♪ …des démonstratifs.

Et le malgache dans tout ça? Lis.

Well… Si j’ai bien compris, on utilise les formes de démonstratifs abordées dans cet article aussi bien comme déterminants que comme pronoms. Pour l’instant, je ne m’attarderai que sur leur usage en tant que déterminants dans la mesure ou leur usage comme pronoms n’a pas encore été précisé (il me semble avoir entrevu une histoire de présence ou non de l’article là derrière).

Tout comme en français, les déterminants démonstratifs se placent en arabe juste devant le nom. Oui mais…

Il faut savoir qu’il existe en arabe trois types de démonstratifs. Pourquoi trois? Parce que la langue arabe connait une nuance qui n’existe pas vraiment en français, à savoir qu’elle désigne un objet en fonction de son éloignement: ici (proche), là (moyennement éloigné) et là-bas (éloigné).

Concrètement, alors que je ne dispose que d’une seule forme pour désigner « cette femme » en français (en dehors des formes renforcées « -ci » et « -là » mais dont on ne peut réellement tenir compte ici car leur fonction n’est pas exactement équivalente), en arabe, je dispose de trois possibilités pour accompagner le nom, ce qui permet de déterminer d’emblée si « cette femme » est ici, ou encore là-bas (pas la peine de râler, en malgache, il y a six degrés d’éloignement pour les démonstratifs).

Seuls les deux premiers types de démonstratifs seront abordés ici, le troisième trouvera sa place un peu plus tard.

Une fois de plus également, une petite image vaut souvent mieux qu’un long discours, voici donc un petit tableau récapitulatif, suivi de quelques remarques.

Pour télécharger le tableau au format pdf, un petit clic ici.

Remarques:

  1. Phonétique: Je ne suis pas du tout sûre de la transcription phonétique pour le pluriel, n’hésitez pas à me soumettre vos remarques en vue d’une correction.
  2. Duel: La première forme (à droite) correspond au nominatif, la seconde aux autres cas (nominatif barré).

Pour télécharger le tableau au format pdf, un petit clic ici.

Remarques:

  1. Phonétique: Même remarque que pour le tableau précédent.
  2. Singulier (*): Il existe une autre forme pour le masculin singulier, je n’ai indiqué dans le tableau que la forme la plus couramment utilisée par les arabes.
  3. Duel (**): Les arabes utilisent la même forme que celle du pluriel pour désigner le duel (même s’il existe en théorie deux formes propres au duel), j’ai donc indiqué dans le tableau l’usage réel (le pluriel pour le duel) et non les formes théoriques du duel.
  4. Pluriel (***): Même remarque que pour le singulier.

Voilà, c’est fini…

Yallah!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s